Archive for category: Nominés Prix Hainaut horizons 5éme édition

Coopéco

CoopécoCoopéco un supermarché coopératif et participatif qui a ouvert ses portes à Marchienne-au-Pont en septembre 2016.

Déjà saluée par les médias locaux, cette coopérative de consommateurs participe à la création d’une dynamique locale positive, en promouvant un modèle solidaire, participatif, durable et ouvert à tous ceux qui souhaitent s’inscrire dans cette transition.

Chaque client est tout d’abord un membre coopérateur. Par là, il bénéficie de l’accès aux produits du magasin Coopéco à un prix attractif et s’engage à participer au fonctionnement de Coopéco en se mettant à disposition du supermarché pendant trois heures par mois.

Coopéco facilite l’accès de tous à une alimentation durable, saine et de qualité. Ses priorités sont la mise en avant des producteurs locaux, l’utilisation des circuits courts, la mise en magasin de produits éthiques et de saison et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il se crée un respect mutuel avec les producteurs sélectionnés en mettant, par exemple, un point d’honneur à respecter leurs marges de production.

Chacun participe à l’évolution du projet en partageant ses compétences et connaissances, et en participant aux décisions prises lors des Assemblées Générales sur le principe de la démocratie participative. Au-delà de son rôle éducationnel sur le « comment décider ensemble ? », Coopéco est un vecteur de changement concret qui touche à des choix importants de société. Elle souhaite, en effet, mettre en place une alternative durable à la grande distribution en levant les freins économiques, sociaux, culturels et informationnels qui limitent la diffusion de ce type de consommation auprès d’un public non-informé, voire fragilisé.

L’humain est au centre de ses préoccupations : les copropriétaires du supermarché organisent par exemple des activités de sensibilisation à l’alimentation durable, des ateliers pratiques liés à l’alimentation, des soirées musicales, …. La mise en réseau et la mixité sociale apportent une réelle amélioration au cadre de vie, parfois trop cloisonné, des personnes qui s’y retrouvent.

Des échanges enrichissants se produisent également avec les personnes très précarisées qui participent aux activités de réinsertion professionnelle d’AVANTI (Centre d’Insertion Socio Professionnelle agréé par la Région wallonne) ainsi qu’avec les habitants du quartier.

Chacun des coopérateurs de Coopéco pose sa pierre à l’édifice d’une nouvelle dynamique de société participative, plus respectueuse de l’humain et de son environnement, et économiquement viable.


Contact

Coopéco scrl
Marie-Françoise Lecomte – Administrateur délégué
Rue de l’Abattoir 12
6030 Charleroi
http://coopeco-supermarche.be/
0494/64 46 63

Nekto

NektoL’entreprise de travail adapté Nekto, créée en 1963 sous le nom d’Atelier Protégé Reine Fabiola, garantit un emploi valorisant, adapté et stable à des adultes présentant un handicap mental léger, moteur ou sensoriel.

Située dans la région de Soignies, Nekto offre aux entreprises et aux administrations publiques des services de sous-traitance en peinture en bâtiment, entretien des espaces verts, emballage, conditionnement, tri et manutention et call-center. Ces prestations de main d’œuvre, flexibles et efficaces, peuvent être effectuées sur le site du client ou dans les infrastructures de Nekto.

Nekto fabrique également des palettes industrielles, du mobilier ou tout autre objet en bois sur mesure, à l’unité ou en série. Les produits peuvent être laqués ou vernis dans une cabine de peinture professionnelle.

Pour les particuliers, Nekto propose aussi des services de peinture en bâtiment, d’entretien des espaces verts, de repassage et de nettoyage à domicile (via les titres-services). L’ETA compte aujourd’hui près de 300 travailleurs dont 250 présentent un handicap et sont reconnus par l’AVIQ.

L’entreprise s’attache à réussir un pari quotidien : allier l’équilibre financier, la satisfaction du client et le bien-être de ses travailleurs. Pour y arriver, Nekto s’appuie sur différents axes : la gestion du potentiel humain, la mise à disposition d’outils performants et adaptés, la structuration du travail, la formation des jeunes via des stages pour les élèves de l’enseignement spécial mais aussi le maintien au travail de son personnel vieillissant. Le tout en collaboration avec une équipe d’encadrement conciliant aptitudes techniques et qualités éducatives.

Si l’humain est au cœur de ses préoccupations, il en va de même pour l’environnement.

Soucieuse de minimiser au maximum son empreinte écologique, Nekto investit depuis longtemps de gros moyens dans une démarche de développement durable. L’entreprise est continuellement à la recherche de solutions innovantes afin de réduire sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre, sa quantité de déchets, sa consommation d’eau ou encore son utilisation de produits phytosanitaires… L’installation sur le site de Nekto de panneaux photovoltaïques, de nouvelles chaudières à condensation performantes au gaz, d’une unité de cogénération, d’un système de récupération de la chaleur dégagée par l’atelier de repassage ont déjà permis à l’entreprise de réduire de 48% ses émissions de CO2 ces 10 dernières années. Et Nekto a la ferme intention d’arriver à 50% de réduction d’ici 2020. Une diminution drastique des émissions de CO2 qui passe aussi par une valorisation continuelle de la mobilité alternative (parc de véhicules électriques, covoiturage…).

La gestion des déchets et la gestion de l’eau ont également fait l’objet de grandes réflexions. Les déchets produits par l’entreprise sont triés quotidiennement et valorisés dans leur quasi-totalité. L’entreprise a fait construire des citernes permettant de récupérer jusqu’à 70.000 litres d’eau de pluie ainsi qu’une station d’épuration pour traiter ses eaux usées.  Par ailleurs, Nekto se tourne résolument vers l’utilisation de produits ou de méthodes plus écologiques dans le cadre de ses activités de peinture, de nettoyage ou d’entretien des espaces verts.

Toutes ces démarches permettent à Nekto de s’inscrire dans un avenir durable au profit de la planète et de ses travailleurs.

Contact

Nekto asbl
Maud Lambillotte – Responsable environnement
Chemin du Clypot, 3 –
7063 Neufvilles
www.nekto.be
maud.lambillotte [a] nekto.be

Régie d’habitat rural en Val de Sambre

La Régie d’habitat rural en Val de Sambre : un projet de formation et d’insertion socio-professionnelle « les mains dans la terre »

Régie d'Habitat Rural en Val de SambreLa Régie d’habitat rural en Val de Sambre fait partie des 33 régies de quartiers implantées en Wallonie. Comme ses consœurs, elle poursuit deux missions conjointes : le développement d’une dynamique de quartier et l’accompagnement à l’insertion socioprofessionnelle des  personnes les plus éloignées de l’emploi. Les stagiaires en formation sont encadrés par un Ouvrier Compagnon pour les apprentissages plus techniques et par un médiateur social pour les démarches administratives et le suivi.

Créée en 2010 à l’initiative du Fonds du Logement de Wallonie, de la Commune et du CPAS de Lobbes, cette petite asbl joue un rôle essentiel dans la dynamique participative de la Ferme de Forestaille dans laquelle elle est installée. Cette ferme du 17ème siècle rachetée en 2008 par le Fonds du Logement pour y créer des logements et des projets d’économie sociale, est en voie de réhabilitation dans une optique durable. Elle est entourée de 21ha de terres de cultures et de prairies, qu’il faut entretenir !

La Régie y accueille les stagiaires de la région et leur donne l’opportunité de se former aux métiers verts, à savoir la gestion d’espaces verts et le maraîchage agro-écologique. Le développement de la biodiversité est au centre de toutes les attentions :

  • Le site lui-même, véritable terrain d’apprentissage grandeur nature : un potager de 60 ares, une serre de 400m2, un verger conservatoire de variétés anciennes, un lagunage pour la filtration des eaux usées, une mare, un rucher didactique, des prairies naturelles à haute valeur biologique.
  • La vente de paniers de légumes aux habitants de l’entité.
  • Les quartiers où les espaces publics sont entretenus par les stagiaires de la Régie qui contribuent ainsi à améliorer la qualité de vie des habitants.

Un projet social avant tout, ancré dans son terroir

L’approche de la personne est globale. Les activités sont multiples et variées :

  • Des mises en situation professionnelles contribuant à leur orientation et à l’acquisition de compétences professionnelles (savoir-être et savoir-faire) ;
  • Des chantiers permettant d’améliorer l’espace public ;
  • Des ateliers de remise à niveau, de sensibilisation à l’environnement ; des visites d’entreprises, … ;
  • Des activités citoyennes permettant de recréer du lien entre les habitants comme la Fête des Voisins, le pressage de pommes, les Journées wallonnes de l’eau,…

La terre est de qualité et produit des légumes cultivés sans intrants. Les stagiaires sont éveillés à la protection de l’environnement, la préservation des ressources et l’économie des énergies. L’insertion sociale et la citoyenneté y trouvent toute leur marque.

Contact

Régie d’habitat rural en Val de Sambre asbl
Jean-François Tesain – Médiateur social
Rue de Forestaille 12
6542 Sars-la-Buissière
www.regiehabitatrural-vds.be
rhrvaldesambre [a] gmail.com