Nekto

NektoL’entreprise de travail adapté Nekto, créée en 1963 sous le nom d’Atelier Protégé Reine Fabiola, garantit un emploi valorisant, adapté et stable à des adultes présentant un handicap mental léger, moteur ou sensoriel.

Située dans la région de Soignies, Nekto offre aux entreprises et aux administrations publiques des services de sous-traitance en peinture en bâtiment, entretien des espaces verts, emballage, conditionnement, tri et manutention et call-center. Ces prestations de main d’œuvre, flexibles et efficaces, peuvent être effectuées sur le site du client ou dans les infrastructures de Nekto.

Nekto fabrique également des palettes industrielles, du mobilier ou tout autre objet en bois sur mesure, à l’unité ou en série. Les produits peuvent être laqués ou vernis dans une cabine de peinture professionnelle.

Pour les particuliers, Nekto propose aussi des services de peinture en bâtiment, d’entretien des espaces verts, de repassage et de nettoyage à domicile (via les titres-services). L’ETA compte aujourd’hui près de 300 travailleurs dont 250 présentent un handicap et sont reconnus par l’AVIQ.

L’entreprise s’attache à réussir un pari quotidien : allier l’équilibre financier, la satisfaction du client et le bien-être de ses travailleurs. Pour y arriver, Nekto s’appuie sur différents axes : la gestion du potentiel humain, la mise à disposition d’outils performants et adaptés, la structuration du travail, la formation des jeunes via des stages pour les élèves de l’enseignement spécial mais aussi le maintien au travail de son personnel vieillissant. Le tout en collaboration avec une équipe d’encadrement conciliant aptitudes techniques et qualités éducatives.

Si l’humain est au cœur de ses préoccupations, il en va de même pour l’environnement.

Soucieuse de minimiser au maximum son empreinte écologique, Nekto investit depuis longtemps de gros moyens dans une démarche de développement durable. L’entreprise est continuellement à la recherche de solutions innovantes afin de réduire sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre, sa quantité de déchets, sa consommation d’eau ou encore son utilisation de produits phytosanitaires… L’installation sur le site de Nekto de panneaux photovoltaïques, de nouvelles chaudières à condensation performantes au gaz, d’une unité de cogénération, d’un système de récupération de la chaleur dégagée par l’atelier de repassage ont déjà permis à l’entreprise de réduire de 48% ses émissions de CO2 ces 10 dernières années. Et Nekto a la ferme intention d’arriver à 50% de réduction d’ici 2020. Une diminution drastique des émissions de CO2 qui passe aussi par une valorisation continuelle de la mobilité alternative (parc de véhicules électriques, covoiturage…).

La gestion des déchets et la gestion de l’eau ont également fait l’objet de grandes réflexions. Les déchets produits par l’entreprise sont triés quotidiennement et valorisés dans leur quasi-totalité. L’entreprise a fait construire des citernes permettant de récupérer jusqu’à 70.000 litres d’eau de pluie ainsi qu’une station d’épuration pour traiter ses eaux usées.  Par ailleurs, Nekto se tourne résolument vers l’utilisation de produits ou de méthodes plus écologiques dans le cadre de ses activités de peinture, de nettoyage ou d’entretien des espaces verts.

Toutes ces démarches permettent à Nekto de s’inscrire dans un avenir durable au profit de la planète et de ses travailleurs.

Contact

Nekto asbl
Maud Lambillotte – Responsable environnement
Chemin du Clypot, 3 –
7063 Neufvilles
www.nekto.be
maud.lambillotte [a] nekto.be